Questions fréquentes

  • Qu’est-ce que le diabète de type 1?

    Le diabète de type 1 est une maladie auto-immune dans laquelle le pancréas n’arrive plus à produire suffisamment d’insuline pour réguler le taux de sucre dans le sang. En d’autres termes, les cellules du pancréas qui produisent l’insuline sont détruites par le système d’autodéfense de l’organisme (le système immunitaire). Le pancréas ne produit alors plus d’insuline ou plus suffisamment.

    Qu’est-ce que le diabète?

  • Qu’est-ce que le diabète de type 2?

    C’est la forme la plus courante de diabète. En Belgique, plus de 500 000 personnes en sont atteintes. Le problème est que la maladie passe souvent inaperçue. Dans ce type de diabète, le pancréas fabrique d’abord de l’insuline, mais qui est mal utilisée par l’organisme, de sorte que le sucre (glucose) n’est pas bien absorbé dans les cellules. C’est pour cette raison qu’on dit que les personnes atteintes de diabète de type 2 sont « résistantes à l’insuline ». Plus tard, dans le diabète de type 2, l’insuline n’est plus fabriquée en quantité suffisante, un processus appelée « déficience en insuline ».

    diabète de type 2

  • Comment savoir si vous êtes atteint de diabète ?

    Votre glycémie est mesurée lorsque vous êtes à jeun. La glycémie, ou taux de sucre dans le sang, est la concentration de sucre (glucose) dans le sang. Lorsque votre glycémie à jeun est supérieure ou égale à 126 mg/dL de sang à 2 moments différents, vous avez trop de sucre (glucose) dans le sang. Cela signifie que vous êtes atteint de diabète.

    Comment savoir si vous êtes atteint de diabète

  • Quels en sont les signes ?

    Les symptômes qui surviennent en cas de diabète de type 1 ou 2 sont à peu de choses près identiques. En cas de diabète de type 1, les symptômes se manifestent brusquement, sont prononcés et facilement identifiables, tels une soif intense ou un besoin fréquent d'uriner, une bouche sèche, des démangeaisons, une vision trouble, une constipation, une mauvaise cicatrisation des blessures, une fatigue chronique et une perte de poids considérable malgré un appétit inchangé.

    En cas de diabète de type 2, les symptômes apparaissent progressivement et sont peu évidents aux prémices de la maladie. Le diagnostic est souvent posé de manière fortuite, lors d’une prise de sang effectuée pour une raison autre. Parfois, le diagnostic n’est posé qu’au moment où des complications sont déjà présentes.

    Quels en sont les signes?

  • Le diabète est-il héréditaire ?

    L’hérédité joue un rôle plus ou moins important, en fonction du type de diabète. Le type de diabète où l’hérédité joue le rôle plus important est le diabète de type 2. On n’hérite pas de la maladie en tant que telle mais de prédispositions de la développer par la suite. S’il y a des antécédents de diabète de type 2 dans votre famille, la probabilité que vous en soyez également atteint est plus grande. Le caractère héréditaire est bien moindre dans le diabète de type 1. Sur cent enfants ayant un parent atteint de type 1, environ trois l’auront également. Et si cela s’avère être le cas, ce n’est pas nécessairement en raison de facteurs héréditaires. Vous pouvez également être atteint du diabète de type 1 même si la maladie n’est pas présente au sein de votre famille.

    Le diabète est-il héréditaire ?

  • Peut-on guérir du diabète ?

    Le diabète est une maladie dont on ne guérit pas et que l’on a par conséquent toute la vie. Néanmoins, il est possible de la maîtriser grâce à des traitements et médicaments et de mener ainsi une vie normale.

    Peut-on guérir du diabète ?

  • Le diabète gestationnel : de quoi s’agit-il ?

    En cas de diabète gestationnel, le taux du glucose sanguin augmente pendant la deuxième partie de la grossesse. Les cellules qui produisent l'insuline dans le pancréas ne parviennent plus à suivre l'augmentation de la demande en insuline. Par conséquent, les tissus peinent à absorber le sucre provenant du sang et le sucre s’accumule plus rapidement dans le sang. Dans la plupart des cas, la glycémie revient à la normale peu après l'accouchement. Les facteurs de risque tels que le surpoids, l'âge et l'hérédité jouent un rôle majeur dans l'apparition du diabète gestationnel. Toutefois, l'origine exacte du phénomène n'a pas encore pu être déterminée. Il est essentiel de prévoir un bon suivi pendant, mais aussi après la grossesse. En effet, il a été déterminé que le diabète de grossesse renforce le risque de développer un diabète de type 2 plus tard.

    Le diabète gestationnel : de quoi s’agit-il ?

  • Une personne atteinte de diabète peut-elle faire du sport ?

    Les personnes atteintes de diabète peuvent pratiquer tous types de sport. Les activités les plus recommandées sont les sports de dépense physique (rouler à vélo, nager, marcher, etc.) suivis par les sports d’équipe et la gymnastique. Les sports de moteur, de lutte et sports individuels ne sont pas conseillés (alpinisme, lutte, catch, squash, etc.). Si vous êtes en surpoids, il vous est conseillé de commencer par des sports « portés » tels que la natation ou le cyclisme, qui sont moins exigeants pour les articulations. Veuillez consulter votre médecin à ce propos.

    Une personne atteinte de diabète peut-elle faire du sport ?

  • Pourquoi est-ce si néfaste de fumer en cas de diabète ?

    Fumer nuit à la santé, et cela est valable pour tout le monde ! Outre le fait que le tabac endommage les muqueuses des voies respiratoires et est cancérigène, fumer accroît le risque de maladies cardiovasculaires. Etre atteint de diabète augmente déjà en soi le risque de maladies cardiovasculaires et le fait de fumer ne fait qu’amplifier ce risque.

    Pourquoi est-ce si néfaste de fumer en cas de diabète ?

  • Quels sont les symptômes d’une hypoglycémie ?

    Les principaux signes de l’hypoglycémie sont :

    • Une brusque sensation de faim, de fatigue, de froid, de la transpiration.
    • Troubles de la vue (vision trouble, double), vertiges, maux de tête, frissons.
    • Nervosité, anxiété, voire un comportement bizarre ou agressif.
    • Une sensation plus ou moins grave d’indisposition : confusion, difficultés à parler, sensation d’ivresse, somnolence. Parfois, en cas d’hypoglycémie grave, on peut même perdre conscience et tomber dans un coma hypoglycémique.

    Quels sont les symptômes d’une hypoglycémie ?

  • Que devez-vous faire en cas d’hypoglycémie ?

    Lorsque vous sentez que vous êtes en hypoglycémie, réagissez immédiatement :

    • Arrêtez ce que vous êtes en train de faire.
    • Contrôlez votre taux de sucre sanguin.
    • Prenez environ 15 grammes de sucres rapides sous la forme suivante
    • Buvez 3/4 verre (150 ml) de soda (pas light) ou de jus de fruit
    • 4 à 5 tablettes de sucre de raisin ou dextrose (p. ex. Dextro energy)
    • 1 cuillère à soupe de miel. Si les symptômes sont toujours présents après 10 minutes, contrôlez de nouveau votre glycémie. Si celle-ci est toujours trop basse, prenez une deuxième portion de sucres rapides. Prenez uniquement une deuxième portion de sucres rapides si les symptômes persistent. En cas d’hypoglycémie entre deux repas ou la nuit, le traitement avec des sucres rapides ne suffit pas. Il est alors préférable de prendre une petite collation, comme une tartine, un morceau de fruit ou un gâteau riche en fibres.

    Que devez-vous faire en cas d’hypoglycémie ?

    Que devez-vous faire en cas d’hypoglycémie ?

  • Que signifie l’HbA1c?

    L’HbA1c est le reflet de la glycémie moyenne (taux de sucre dans le sang) des 3 mois précédant l’analyse de laboratoire. C’est le pourcentage d’hémoglobine sucrée (glycosylée) dans le sang.

    Que signifie l’HbA1c?

  • Qu’est-ce que l’insuline et que fait-elle ?

    L’insuline est une hormone naturelle produite dans le pancréas par un groupe de cellules spécifiques dénommées “cellules bêta”. Lorsque le glucose arrive dans le sang, le pancréas produit la quantité nécessaire d’insuline afin d’acheminer le glucose du sang vers les cellules. Le glucose constitue la source d’énergie dont notre corps a besoin pour pouvoir travailler, réfléchir, faire des exercices physiques et guérir. L’insuline est la clé grâce à laquelle le glucose peut pénétrer dans la cellule afin de délivrer de l’énergie.

    Qu’est-ce que l’insuline et que fait-elle ?

  • Comment mesurer le taux de sucre dans le sang ?

    À l’aide d’un stylo autopiqueur, vous piquez dans le bout de votre doigt et vous appliquez une petite goutte de sang sur une bandelette de test. Vous pouvez ensuite lire votre taux de sucre sanguin sur votre lecteur de glycémie.1. Il existe actuellement d’autres méthodes pour mesurer le taux de sucre sans devoir régulièrement se piquer le bout des doigts. Ainsi, des systèmes spécifiques munis d’un capteur et d’un scanner ont vu le jour. Vous pouvez vous-même appliquer le capteur à l’arrière de votre avant-bras. Vos valeurs glucidiques sont ensuite mesurées automatiquement. Afin d’obtenir les valeurs glucidiques, vous scannerez le capteur à l’aide du scanner 2.

    Comment mesurer le taux de sucre dans le sang ?

    Comment mesurer le taux de sucre dans le sang ?

  • Quelles sont les conséquences possibles du diabète ?

    Au moins la moitié des personnes atteintes de diabète se voit tôt ou tard confrontée à des conséquences physiques qui en découlent, ou complications. Les complications du diabète ont notamment des effets sur les pieds, les nerfs, les yeux, les reins, le cœur ainsi que les vaisseaux sanguins. Celles-ci ont surtout tendance à survenir si vous avez un taux de sucre élevé dans le sang depuis des années. En outre, une tension artérielle élevée et un excès de mauvaises graisses ont une influence néfaste sur vos organes, vos tissus, vos vaisseaux sanguins et vos nerfs.

    Quelles sont les conséquences possibles du diabète ?

  • Pourquoi est-il important de bouger ?

    L’activité physique régulière est bonne pour tout le monde et davantage encore pour les personnes atteintes de diabète. Pourquoi ? Parce qu’elle améliore la sensibilité à l’insuline et le bon usage des sucres et des graisses par le corps. Elle contribue ainsi à une meilleure gestion de la glycémie.

    Pourquoi est-il important de bouger ?

  • Pourquoi une alimentation équilibrée est-elle si importante ?

    En cas de diabète de type 2, il est particulièrement important de maintenir un poids équilibré. Le corps réagit en effet moins bien à l’insuline en cas de surpoids. Les sucres restent dès lors dans le sang en trop grandes quantités. Quelques kilos de moins font bien souvent une différence. Manger sainement et bouger régulièrement contribuent à un poids stable. Personnes atteintes de type 1 s’injectent toujours elles-mêmes de l’insuline et doivent dès lors notamment tenir compte des aliments et des quantités qu’elles ingèrent. L’objectif consiste en grande partie à connaître le taux de sucre dans le sang. Et l’alimentation a un grand impact sur ce taux. Une alimentation saine joue dès lors un rôle important pour toutes les personnes atteintes de diabète.

    Pourquoi une alimentation équilibrée est-elle si importante ?

Diabetes24 app

  • Suivez l’historique de vos relevés glycémiques en ayant la possibilité de les partager avec votre médecin.
  • Configurez des rappels pour vos injections ou la prise de vos médicaments.
  • Créez vos repas selon vos envies et suivez facilement votre consommation de glucides au fil de la journée!

disponible

Apple storeGoogle PlayLire plus
Ce site internet utilise des cookies pour améliorer votre expérience en tant qu’utilisateur. En continuant votre visite sur ce site internet, vous acceptez que ces cookies soient installés. Pour plus d’informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre politique en matière de cookies et de vie privée disponible ici. Lire plus.