Glossaire

Accident vasculaire cérébral

Egalement appelé attaque cérébrale, l'accident vasculaire cérébral peut être dû à l'obstruction ou à la déchirure d'un vaisseau cérébral, ce qui provoque un manque d'oxygène temporaire ou permanent dans le cerveau.

Acétone

Substance acide issue de la transformation des graisses dans l'organisme. Elle est normalement éliminée par le rein dans les urines, mais peut s'accumuler dans l'organisme, ce qui produit une acidification du sang.

Acides gras essentiels

Acides gras que l'organisme ne peut pas produire : il est donc indispensable d'en apporter à l'organisme par l'alimentation.
Les principaux acides gras essentiels sont :

  • l'acide alpha linolénique, présent dans certaines huiles végétales (tournesol, colza et olive). Il appartient aux acides gras de la série oméga 3.
  • l'acide linoléique, présent dans les graines. Il appartient à la série oméga 6.

Acides gras monoinsaturés (ou graisses monoinsaturées)

Acides gras principalement d'origine végétale. Ils sont uniquement fournis par l'alimentation. L'huile d'olive, l'huile de colza ou d'arachide en sont très riches. Ces acides gras jouent un rôle dans l'élimination du cholestérol.

Acides gras non essentiels

Acide gras que l'organisme peut produire.

Acides gras polyinsaturés (ou graisses polyinsaturées)

Acides gras principalement d'origine végétale. Ils sont uniquement fournis par l'alimentation. Ils sont essentiellement présents dans :

  • Les huiles végétales de type soja, noix ou tournesol.
  • Les poissons et les animaux marins. Ils apportent plutôt des acides gras oméga 3.
  • Les fruits de mer (attention, ils sont riches en cholestérol)

Acides gras saturés (ou graisses saturées)

Acides gras surtout d'origine animale : viandes grasses (comme l'agneau), charcuterie, etc. On peut les trouverer aussi dans le beurre ou les fromages. Dans le cadre d'une alimentation équilibrée, il est recommandé de les consommer uniquement en petites quantités.

Adipocytes

Cellules stockant les lipides et formant la graisse de l'organisme.

Artères

Vaisseaux sanguins ("tuyaux") qui conduisent le sang du coeur vers les tissus de l'organisme.

Asepsie

Méthode consistant à prévenir les maladies infectieuses en empêchant, par des moyens appropriés, l'introduction de microbes dans l'organisme (par exemple empêcher la contamination microbiologique d'un site opératoire).

Callosité

Durcissement du revêtement cutané, le plus souvent au niveau des mains, des pieds, quelquefois aux genoux.

Cataracte

Affection de l'oeil aboutissant à l'opacité du cristallin.

Cécité

Privation de la vue.

Cholestérol

Lipide nécessaire et indispensable au bon fonctionnement de l'organisme. Le cholestérol sert à réaliser la synthèse des sels biliaires, indispensables à la digestion des lipides que nous mangeons, et la synthèse d'hormones et de vitamines.

Corticoïdes

Hormones sécrétées naturellement chez l'homme. Elles ont une action sur l'ensemble des transformations notamment des protéines et des glucides, sur la régulation de l'eau et du sel dans le corps et le développement des caractères sexuels.

Episiotomie

Acte chirurgical consistant à inciser le périnée au moment de l'accouchement afin de laisser passer l'enfant.

Féculent (ou sucre lent)

Aliment d'origine végétale riche en amidon regroupant les pommes de terre, les céréales, les légumineuses ou légumes secs (lentilles, fèves...).

Fibres alimentaires

Composants alimentaires ayant une influence sur le transit intestinal. Les fibres le ralentissent et diminuent l'absorption du glucose. Elles réduisent l'index glycémique. Les fibres apportent peu de calories et se retrouvent principalement dans les fruits et les légumes.

Flore gingivale

Ensemble des bactéries peuplant la gencive

Flore intestinale

Ensemble des bactéries peuplant l'intestin.

Fond d'œil

Examen indolore et sans chirurgie, réalisé au cabinet d'ophtalmologie, permettant d'inspecter les artères qui passent dans le fond de l'oeil, et de constater très précocement les conséquences du diabète sur les petites artères.

Fructose

Sucre simple principalement retrouvé dans les fruits et le miel.

Gingivite

Inflammation de la gencive.

Glaucome

Affection de l'oeil caractérisée par une élévation de la pression sanguine de l'oeil.

Glucagon

Hormone sécrétée par le pancréas, stimulant l'augmentation de la glycémie (hormone hyperglycémiante).

Glucides

Correspondent aux glucides simples et aux glucides complexes. On les appelle également hydrates de carbone.

Glucides lents (ou glucides complexes)

Egalement nommés sucres lents car leur absorption par l'organisme est plus longue, en comparaison aux glucides simples.
Ainsi, l'augmentation du taux de sucre dans le sang (glycémie) est plus progressive.

Glucides rapides (ou glucides simples)

Fréquemment appelés sucres rapides, ce sont des sucres digérés et utilisés rapidement par l'organisme. Leur consommation augmente rapidement le taux de sucre dans le sang (glycémie).

Glucose

Principale source énergétique des cellules de l'organisme. Le glucose nourrit les cellules et sert ainsi au fonctionnement des muscles et organes. Il est utilisé tout au long de la journée, par l'organisme en fonction de ses besoins.

Glycémie

Taux de glucose dans le sang, c'est-à-dire la quantité de sucre contenue dans le sang. La glycémie est exprimée en grammes par litre (g/l) ou en millimoles par litre (mmol/l).

Glycémie capillaire

Mesure de la glycémie à l'aide d'un appareil auto-piqueur, le bout du doigt est piqué afin de déposer une gouttelette de sang sur une bandelette et d'effectuer la mesure avec un lecteur de glycémie.

Glycémie post-prandiale

Glycémie mesurée après un repas.

HDL-cholestérol (ou bon cholestérol)

Lipide transporté par des protéines, appelées HDL. Ces protéines récupèrent le cholestérol en excès pour l'emmener dans le foie, le transformer, l'éliminer ou le recycler. Cette action bénéfique permet de réduire la quantité de cholestérol qui peut se déposer dans les artères. C'est pourquoi ce « bon cholestérol » protège contre les maladies cardiovasculaires. Voir aussi cholestérol.

Hémoglobine

Protéine contenue dans les globules rouges, responsable de la couleur du sang, elle assure le transport de l'oxygène entre les poumons et les cellules de l'organisme. La durée de vie des globules rouges est de 4 mois.

Hémoglobine glyquée

Partie d'hémoglobine qui a fixé du glucose (sucre présent dans le sang). Le dosage de l'hémoglobine glyquée doit être ainsi mesuré tous les 3 à 4 mois, cela renseigne sur le niveau moyen de votre taux de sucre dans le sang durant cette période.

Hormone

Substance sécrétée par une glande dans l'organisme puis transportée dans le sang, qui peut avoir une action sur le fonctionnement d'un organe.

Hyperglycémie

Élévation au dessus des valeurs normales du taux de sucre dans le sang.

Hyperglycémie provoquée

Test consistant à doser la glycémie 2h après l'ingestion d'une quantité définie de glucose. Ce test permet de dépister notamment un diabète gestationnel.

Hypertension artérielle

Pression artérielle au dessus de 140/90 (ou 130/80 pour les personnes atteintes de diabète), d'une façon répétée. En principe, le diagnostic est posé après trois séries de mesures, réalisées à des moments différents et ayant donné des chiffres élevés.

Hypertension artérielle gravidique

Hypertension artérielle survenant chez la femme enceinte.

Hypocalorique

Qui est d'un faible apport énergétique.

Hypoglycémie

Diminution du taux de glucose dans le sang, en dessous des valeurs nécessaires au bon fonctionnement de l'organisme. Chez la personne adulte, l'hypoglycémie survient quand le taux de glucose est inférieur à 0,70 g/l.

Index glycémique

Pourcentage correspondant à la vitesse et à l'importance avec laquelle l'absorption d'un aliment va augmenter la concentration de sucres dans le sang (la glycémie). C'est un moyen d'apprécier la valeur nutritionnelle d'un aliment. L'index glycémique de référence est le glucose : sa valeur est de 100 %.

Infarctus

Destruction d'une partie du muscle cardiaque, provoquée par l'obstruction d'une artère. Bouchée, celle-ci ne peut plus irriguer cette partie du coeur.

Insuline

Hormone hypoglycémiante sécrétée par le pancréas lorsqu'on mange. Cette hormone réduit la glycémie en permettant au glucose de pénétrer dans les cellules. Ainsi, l'insuline est sécrétée quand le taux de glucose dans le sang augmente. Quand le taux de glucose dans le sang baisse, la sécrétion d'insuline diminue.

LDL-cholestérol (ou mauvais cholestérol)

Lipide transporté par des protéines, appelées LDL. Lorsque le taux de LDL-cholestérol dans le sang est trop élevé, il a tendance à s'installer dans les artères et à les obturer augmentant ainsi le risque d'avoir une maladie cardiovasculaire.

Lipides

Corps gras (graisses) présents dans les aliments. Il s'agit d'une réserve énergétique.

Mal perforant plantaire

Atteinte du pied, avec une insensibilité, une plaie locale et une atteinte des artères qui rend la cicatrisation des plaies encore plus difficile. Il s'agit d'une des complications à long terme du diabète, secondaire à l'atteinte des nerfs.

Maladie auto-immune

Maladie due à un dysfonctionnement du système immunitaire, qui devient agressif pour les constituants de l'organisme.

Maladie cardiovasculaire

Maladie qui concerne le coeur et la circulation sanguine.

Membres inférieurs

Termes médical correspondant aux hanches, aux cuisses, aux jambes et aux pieds.

Neuropathie

Correspond à l'ensemble des affections des nerfs.

Obésité abdominale (ou obésité androïde)

Surcharge pondérale très localisée et importante au niveau de l'abdomen. Les graisses s'installent autour des viscères, à l'intérieur du ventre, et donnent une silhouette en forme de pomme.

Obésité gynoïde

Surcharge pondérale très localisée et importante. Les graisses s'installent autour des hanches, des fesses et des cuisses et donnent une silhouette en forme de poire.

Observance

Respect des prescriptions médicales par les patients.

Organoleptique

Peut toucher les organes des sens (goût, odorat...).

Parodontopathie

Ensemble des affections des tissus de soutien de la dent (gencive, os et racines).

Péricardite

Inflammation de la membrane qui entoure le coeur, appelée péricarde.

Phlébite

Réaction inflammatoire de la veine qui se traduit typiquement par une douleur, une sensation de chaleur locale, un gonflement de la jambe (oedème) ou une douleur plus ou moins prononcée dans le mollet (notamment lors des mouvements de flexion de la cheville). La phlébite est due à la présence d'un caillot sanguin bloquant partiellement ou complètement cette veine.

Plaque d'athérome

Plaque dure constituée principalement de cholestérol se développant sur la paroi d'une artère. Elle bouche l'artère et empêche le sang de circuler.

Protéines

Molécules composées d'acides aminés. Certains sont dits essentiels ou indispensables, c'est-à-dire qu'ils doivent impérativement être fournis par l'alimentation, car ils ne sont pas fabriqués par l'organisme. On distingue :

  • Les protéines animales qui apportent davantage d'acides aminés et surtout une plus grande quantité d'acides aminés indispensables. En revanche, elles sont souvent riches en matières grasses, et consommées en grande quantité elles sont néfastes dans le cadre de la protection contre les facteurs de risque cardiovasculaire.
  • Les protéines végétales qui contribuent à augmenter l'apport en fibres : elles doivent représenter la moitié des apports en protéines.

Rétinopathie

Maladie touchant la rétine quelque soit son origine.

Sodium (ou sel)

Minéral présent partout dans l'organisme, il participe à de nombreux processus physiologiques. Le sodium a une influence importante sur l'état d'hydratation de l'organisme et sur le niveau de la pression artérielle. C'est un élément important dans la prévention des maladies cardiovasculaires lorsque l'apport moyen ne dépasse pas 6 grammes par jour. En cas d'hypertension artérielle, il est conseillé de réduire son apport en sel.

Thrombose

Obstruction d'une veine ou d'une artère par un caillot sanguin appelé thrombus.

Tissu adipeux

Ensemble de cellules appelées « adipocytes » dont la fonction est de stocker les lipides (graisses).

Triglycérides

Lipides se formant dans l'intestin grêle, à partir des graisses apportées par l'alimentation. Ils sont aussi fabriqués dans le foie.
Les triglycérides augmentent lorsque l'apport en graisses et en sucres de l'alimentation est élevé. Leur synthèse est également favorisée par l'existence d'un diabète, une consommation d'alcool trop importante ou un excès de graisse abdominale.

Ulcération

Atteinte du revêtement cutané ou muqueux.

profils connexes